¿Qué tela comprar para coser un vestido?

¿Qué tela comprar para coser un vestido?

Tout savoir sur la confection d'une robe

  • Quelle robe coudre quand on débute en couture ?

    Par où commencer quand on débute ? Si vous vous apprêtez à coudre votre toute première robe, nous vous conseillons d’opter pour la solution la plus accessible. Réaliser une robe à partir d’un t-shirt s’apparente comme le meilleur moyen de profiter rapidement d’un résultat qui vous plaira.

    Et on a pensé à tout. Découvrez sur vos écrans notre tutoriel pour coudre une robe à partir d’un t-shirt. Nous mettons à votre disposition une vidéo pour coudre votre plus belle robe de soirée en tant que débutant.

    Découvrez le tutoriel juste ici >

Quel tissu utiliser pour coudre une robe courte ?

  • La robe babydoll

    La robe baby-doll ne sera jamais démodée. Et pour cause, sa popularité et son style voyagent au fil des époques. Symbole d’innocence, elle donne un look jeune et léger à chaque femme. Particulièrement populaire durant les sixties avec le mouvement hippie, elle est aujourd’hui un must-have de nos dressings. Dans les années 2010, Yves-Saint-Laurent en a fait une de ses marques de fabrique.

    Il s’agit d’une robe plutôt ample et souple qui devient davantage évasée au niveau du haut des cuisses. Cette forme s’obtient notamment grâce à la découpe de tissu froncé sur ou sous la poitrine.

    Les tissus recommandés pour coudre une robe baby-doll

    Pour un rendu fluide, nous vous conseillons d’utiliser des tissus légers et vaporeux :

    • Les tissus qui contiennent de la viscose comme la popeline ou le twill par exemple seront parfaitement adaptés à vos envies.
    • Toutes les formes de tissus crêpe sont également une bonne option.
    • Pour un look remarquable et élégant, le satin léger ou la soie seront vos meilleurs alliés.
    • Si vous souhaitez coudre une robe baby-doll particulièrement tendance, nous vous conseillons d’utiliser la double-gaze. On retrouve cette matière dans de nombreuses collections de vêtements.
    • Votre robe baby-doll sera infiniment légère si vous décidez d’utiliser de la mousseline ou du voile de coton. N’oubliez pas de les doubler pour éviter l’effet transparent !
    • Pour les amoureux de tissus tricotés, il est possible de choisir de la maille avec un grammage léger ou moyen. De quoi se revêtir d’un look à la fois confortable et à la pointe de la mode.

    Pour une robe baby-doll avec plus de tenue, d’autres tissus peuvent être utilisés :

    • Le satin duchesse est un peu plus épais que le satin classique, il est idéal pour créer une robe baby-doll un peu plus rigide. 
    • Pour donner du volume, le tissu ottoman est également une matière de premier choix.
    • L’incontournable toile de coton permet de fabriquer une robe baby-doll à porter sans efforts au quotidien.
    • Pour un style qui rappelle les années 60, n’hésitez pas à utiliser le tissu Vichy qui s’adapte parfaitement à la confection de ce type de robe.
    • Pour un look classique et définitivement élégant, le Néoprène aura de quoi vous séduire. Par ailleurs, le taffetas apporte ce même look, avec un rendu plus brillant et satiné.

    Et pour le métrage ?

    Selon le modèle et la taille des manches, il faut compter entre 1,50 et 2,60 mètres de tissu pour votre robe baby-doll.

  • La robe col claudine

    La robe au col Claudine apporte toujours un côté sage et rétro à notre dressing. En misant sur ce type de robe, vous vous habillerez de sobriété avec une pièce classique intemporelle.

    La robe au col Claudine a beau vous donner un look habillé et simple, elle n’est pas toujours aussi sage qu’on ne le pense ! Ce fameux col est aussi une invitation aux contrastes en s’adaptant toujours à votre style. Vous pouvez le coudre avec une couleur flashy, des motifs originaux ou encore avec des paillettes.

    Le saviez-vous ? Il est même possible de coudre un col Claudine XXL sur sa robe pour un grand volume aussi esthétique que remarquable.

    Le col Claudine connaît un grand succès dès les années 50-60 grâce à Audrey Hedburn qui le porte avec fierté. Aujourd’hui, il s’invite encore et toujours dans de nombreuses garde-robes. La robe en col Claudine est alors définitivement devenue un classique.

    Les tissus recommandés pour coudre une robe au col Claudine

    • La dentelle est parfaite pour coudre un col Claudine qui permet de profiter d’un look habillé et romantique. Cette robe sera adaptée aux occasions spéciales.
    • Le coton sous toutes ses coutures est un des meilleurs moyens de donner vie à votre robe au col Claudine. La toile de coton unie noire ou blanche vous séduira pour sa sobriété. Les couleurs vives ou les imprimés du type « Liberty of London » ajoutent une touche d’originalité à votre tenue. Quant à la popeline de coton, elle vous amènera toute la rigidité et la tenue de votre col. Et pour un côté chic à chaque occasion, n’hésitez pas à utiliser du coton brodé.
    • La popeline de viscose amène toujours une touche glamour et trendy à votre robe au col Claudine.
    • Chez Mondial Tissus, nous sommes convaincus que ce sont parfois les petits détails qui font toute la différence. Il est donc possible d’utiliser un peu de tulle dans votre col Claudine pour un style soigné qui ne passera pas inaperçu.

    Et pour le métrage ?

    Selon votre morphologie et le type de robe que vous souhaitez coudre, le métrage varie grandement. Pour la seule pièce du col Claudine, il faut généralement compter un carré de 80 centimètres du tissu choisi.

  • La robe bustier

    La robe bustier, en voilà une incontournable ! Celle-ci est généralement ajustée au-dessus de la poitrine jusqu’à la naissance des hanches. Son col peut prendre plusieurs formes selon votre style. Le col droit ou celui en forme de cœur sont les coupes les plus connues.

    Ce type de robe dévoile vos épaules nues en mettant en valeur le haut de la poitrine et le buste. Il s’agit d’un véritable bijou de délicatesse et de raffinement. Par ailleurs, la robe bustier est symbole de sensualité.

    Les tissus recommandés pour coudre une robe bustier

    • Toutes les matières de tissus sergé permettent de concrétiser votre projet de robe bustier. Ce tissu plutôt lourd dévoile de fines côtes obliques. Il donne toujours un joli tombé à votre future robe.
    • Le satin plus ou moins épais est sans aucun doute la meilleure solution pour arborer un look glamour et séduisant. La robe bustier en satin dévoile toute votre féminité en une tenue.
    • Le jacquard sous toutes ses formes révèle une robe bustier à la texture la plus rigide avec un large choix de motifs et imprimés.
    • La robe bustier en tissu crêpe fait partie de nos coups de cœur ! Cette matière semble être faite pour coudre une robe bustier.
    • Pour profiter d’un vent de légèreté lors de vos confections de la robe bustier, privilégiez également la mousseline.

  • La robe trapèze

    La robe emblématique des années 60 est désormais revisitée pour notre plus grand bonheur ! Elle est aussi appelée la robe chasuble. Il s’agit d’une robe à la fois élégante et confortable. Elle sera prête à libérer vos mouvements. Sa coupe géométrique et minimaliste n’a pas fini de vous inspirer.

    Sa forme identitaire séduit et fascine au fil des époques. Au niveau du buste et jusqu’à la naissance de la taille, la coupe reste plutôt ajustée. Sur la partie inférieure de la robe trapèze, on retrouve alors une coupe davantage évasée qui rappelle la forme du triangle.

    Les tissus recommandés pour coudre une robe trapèze

    • La gabardine est issue d’un procédé de fabrication du tissu avec une armure sergé. Cette matière donne ainsi une robe trapèze véritablement structurée.
    • Pour dévoiler un look plus naturel et bohème, la toile de lin ou le coton épais s’imposent spontanément dans votre choix.
    • Envie de porter votre robe trapèze en hiver ? Alors le velours côtelé vous accompagnera dans votre travail. À porter au quotidien, mais aussi à l’occasion d’un événement spécial.
    • Le tissu crêpe, quant à lui, est reconnu pour sa forme ondulée qui donne une belle allure à la robe trapèze.
    • Vous souhaitez revisiter la robe trapèze ? Le twill vous y aidera ! Sa souplesse permet de donner une nouvelle allure à ce type de robe.

  • La robe patineuse

    Chez Mondial Tissus, nous aimons la robe patineuse car elle incarne la grâce. En effet, ce type de robe met en valeur votre silhouette et sublime vos jambes grâce à sa coupe semi-ajustée.

    La robe patineuse ressemble aux jupes que les patineuses portent lors de leurs compétitions. La partie inférieure est d’ailleurs réalisée à partir du modèle de la jupe du même nom. Sa coupe délicatement évasée au niveau de la taille s’élargit légèrement aux hanches et encore plus au niveau du haut des cuisses.

    Les tissus recommandés pour coudre une robe patineuse

    Le meilleur conseil que nous pouvons vous donner est bel et bien de choisir des tissus avec une bonne tenue pour la confection d’une robe patineuse. Il faut à tout prix éviter les matières trop fluides pour ce type de robe.

    • Le satin de coton peu élastique ou encore la popeline de coton contribueront à la réussite de la couture de votre prochaine robe patineuse.
    • Le Néoprène est LE tissu largement reconnu pour coudre la robe patineuse ! En effet, la plupart des modèles sont cousus avec cette matière. Et pour cause, le résultat est particulièrement charmant.
    • Les tissus sergés fins peuvent aussi être utilisés pour confectionner une robe patineuse.

    Et pour le métrage ?

    Il faut généralement compter à partir d’1,10 mètre pour la partie jupe, 60 centimètres pour les manches et 60 centimètres pour le buste.

_

  • La robe chemise

    Vous aimez les chemises ? Vous aimez les robes ? La robe chemise ne pourra que vous séduire ! Ce vêtement dévoile un col de chemise ainsi qu’une patte de boutonnage, le plus souvent qui descend jusqu’en bas de la robe. La plupart du temps, il s’agit d’une coupe droite que l’on peut ajuster avec une ceinture nouée au niveau de la taille par exemple.

    La robe chemise s’adapte à toutes les situations. Elle peut ainsi vous donner une allure tantôt professionnelle, tantôt chic ou encore un style plus décontracté.

    Le saviez-vous ? La robe chemise est un dérivé de la « chemise à la reine » de Marie-Antoinette.

    Les tissus recommandés pour coudre une robe chemise

    • La viscose permet de créer plusieurs matières et tissus. Par exemple, le twill de viscose permet de créer une robe chemise à la fois douce et fluide. La popeline de viscose, quant à elle, est largement appréciée pour son côté subtilement soyeux.
    • La suédine vous aidera à coudre la robe chemise idéale pour la fin de l’été ou du printemps. Grâce à cette matière, votre robe chemise deviendra une pièce maîtresse de votre dressing. On apprécie la suédine pour son aspect velouté qui rappelle le daim.
    • Envie de profiter de l’été comme il se doit ? La toile de lin pourrait vous aider à créer la robe chemise que vous ne voudrez plus quitter. Cette matière respirante et légère a de quoi vous convaincre.
    • De nombreuses marques fabriquent la robe chemise avec de la gabardine. Et pour cause, elle permet de donner une allure de trench à votre pièce. Un véritable 2 en 1 !

  • La robe pull

    Pour faire parler son style, même pendant les journées les plus froides de l’année, rien de mieux que la robe pull ! Et celle-ci peut prendre plusieurs formes selon vos envies. Quoi qu’il en soit, la robe pull est un atout charme qui s’adapte à toutes les morphologies selon la façon de la coudre.

    De la coupe large à celle près du corps en passant par l’oversize, la robe pull prend vie sous vos aiguilles de plusieurs façons. Vous pouvez également choisir un col V ou rond et même un col roulé pour avoir encore plus chaud.

    Faites parler votre personnalité, qu’elle soit sportswear, rock, classique ou élégante. Avec la robe pull, vous ne prenez aucun risque. En effet, elle s’invite chaque hiver dans nos dressings.

    Les tissus recommandés pour coudre une robe pull

    Les tissus en maille sont tout simplement les meilleurs pour fabriquer la robe pull. De manière générale, ces matières sont plutôt élastiques. Très agréables à porter, elles sont bien entendu reconnues pour leur côté douillet et confortable.

    • Le Jersey sous toutes ses coutures est largement plébiscité pour la couture d’une robe pull. La finesse de sa maille et son côté extensible y sont d’ailleurs pour quelque chose.
    • C’est bien connu, la laine tient chaud. Ses propriétés isolantes et sa souplesse font de la laine une matière de choix à travailler pour coudre une robe pull.

     

    L’astuce Mondial Tissus pour les métrages

    Parfois, il est difficile de connaître le métrage précis du tissu dont on a besoin par rapport à la robe que l’on s’apprête à coudre. De manière générale, il faut mesurer le corps depuis la naissance du cou jusqu’à la hauteur souhaitée sur la jambe. Attention à ne pas oublier d’inclure les dimensions pour les manches : 60 centimètres pour les manches longues et 40 centimètres pour les manches courtes.

Quel tissu pour coudre une robe mi-longue ?

  • La robe fourreau

    La robe fourreau se veut très près du corps pour sublimer et épouser vos courbes. Cette robe moulante est quasiment tout le temps coupée à mi-longueur. Tantôt glamour, tantôt décontractée, cette pièce s’adapte à tous les instants de votre quotidien.

    Il s’agit d’une figure des années 50. Mais aujourd’hui, elle révèle un côté pop et beaucoup plus moderne qui séduit de nombreuses femmes. La robe fourreau et sa coupe identitaire se reconnaît parmi tous les types de robes grâce à son effet sculptant et épuré.

    Les tissus recommandés pour coudre une robe fourreau

    • Les tissus élastiques sont largement conseillés, pour ne pas dire imposés ! En effet, les matières qui contiennent de l’élasthanne permettront d’apprécier sereinement le rendu final.
    • Par ailleurs, la Georgette de laine est souvent utilisée dans la confection de la robe fourreau.
    • Le jersey quant à lui s’adapte à toutes les morphologies lorsqu’il est travaillé pour ce type de robe.
    • De manière générale, les mailles sont une bonne solution. Celles-ci cassent le côté formel et révèlent alors une version plus originale de la robe fourreau.

  • La robe portefeuille

    Vous n’aurez qu’une envie, celle de porter la robe portefeuille tant elle est pratique. En effet, elle s’enfile comme une veste ou une chemise et se noue sur le devant de la taille. On reconnaît cette robe grâce à son encolure en V échancrée.

    Le petit plus de la robe portefeuille ? Il s’agit d’une pièce confortable qui libère les mouvements, mais n’en demeure pas moins féminine.

    Il s’agit d’une coupe imaginée par Elsa Schiaparelli, une créatrice de Haute-Couture considérée comme une avant-gardiste en avance sur son temps. Elle donne vie à cette robe dans les années 30. La robe porte-feuille devient une robe culte dans les années 70 grâce à Diane von Fürstenberg, une autre créatrice de mode particulièrement influente.

    Les tissus recommandés pour coudre une robe portefeuille

    Des matières fluides qui n’alourdissent pas la silhouette sont privilégiées.

    • Le tencel est un tissu respirant et résistant qui procure une sensation de fraîcheur. Aussi appelé « soie végétale », le Tencel renforce le côté confortable de la robe portefeuille.
    • Si vous souhaitez coudre la robe portefeuille dans les règles de l’art, optez pour le jersey !
    • Le coton léger correspond également à ce type de confection.
    • La viscose s’adapte aussi très bien à la coupe portefeuille.

Quel tissu choisir pour coudre une robe longue ?

  • La robe taille empire

    Envie d’allonger votre silhouette et de profiter d’une allure élancée ? La robe taille empire est sûrement l’une des meilleures solutions. La robe empire se caractérise par une taille ajustée très haute, juste en-dessous de la poitrine. À partir de cet endroit, la robe n’est pas spécialement moulante. Elle dévoile plutôt une coupe fluide, longue et droite.

    Le saviez-vous ? La robe taille empire se réalise avec ou sans manches selon vos préférences. Elle prend son origine à l’époque de Napoléon 1er. Son épouse Joséphine de Beauharnais en était folle et possédait une vaste collection de robe empire.

    Les tissus recommandés pour coudre une robe taille empire

    Nous vous conseillons de privilégier des tissus légers et satinés pour votre prochaine confection d’une robe taille empire. Dans ce type de réalisation, les tissus fluides seront vos meilleurs amis.

    • Et le voile de coton s’y prête bien ! Sa légèreté est un véritable atout pour ce type de robe.
    • Le tissu crêpe est également largement conseillé.
    • Quant à la mousseline, elle permet de créer une robe vaporeuse. On pourrait presque croire que vous êtes en apesanteur !
    • La double gaze de coton révélera sans aucun doute une robe taille empire à la pointe de la mode.
    • Le lin a de quoi vous aider à rendre votre confection réussie grâce à un résultat à la hauteur de vos attentes.
    • Et pour finir en beauté, le satin léger est bien entendu une matière de premier choix pour coudre une robe taille empire.

  • La robe de mariée

    Il existe de nombreux types de robes de mariée. Et à chaque femme, sa coupe préférée ! Quoi qu’il en soit, créer sa propre robe pour le grand jour permet de porter exactement ce que l’on imagine et de concrétiser ses plus belles idées. Tous les regards seront braqués sur vous. Vous méritez la robe qui vous fait rêver !

    Aujourd’hui, la robe de mariée prend plusieurs formes. Les femmes sont désormais libres dans le choix de la coupe et heureusement !

    Les tissus recommandés pour coudre une robe de mariée

    Pour un rendu fluide, nous vous conseillons d’utiliser des tissus souples et légers :

    • C’est le moment ou jamais d’utiliser des matières nobles ! Avec du satin léger ou des tissus qui comportent de la soie, vous ne passerez pas inaperçue.
    • L’organza de soie est une matière prestigieuse qui donnera d’autant plus d’allure à votre robe de mariée. Les grands couturiers, comme Julien Fournié par exemple, en raffolent.
    • Des matières connexes permettent d’ajouter sa touche personnelle à la robe de mariée. Le voile, la tulle ou encore la dentelle pourront être ajoutés sur la pièce que vous travaillez.
    • La mousseline et le tissu crêpe léger favorisent un résultat tout en douceur et délicatesse.

    Pour une robe de mariée avec plus de tenue, d’autres tissus peuvent être utilisés :

    • Le tissu crêpe un peu plus lourd permettra de profiter d’un rendu avec davantage de volume.
    • Le satin duchesse et le tissu ottoman sont des tissus qui dévoilent des robes avec une belle tenue.
    • Le taffetas d'aspect soyeux favorise des robes de mariée tout à fait remarquables.
    • La faille de soie est une étoffe à gros grains qui ajoute un aspect plus bombé à la robe de mariée.
    • Le shantung, quant à lui, est une soie sauvage qui ajoute toute la brillance que vous souhaitez.  

    Certains détails de votre robe nécessitent quelques compétences techniques en matière de couture. Il faut par exemple être capable de coudre une fermeture invisible ou de recouvrir des boutons.

  • La robe "meringue"

    La robe de bal aussi appelée robe « meringue » est composée d’un bustier près du corps et d’une partie inférieure volumineuse. Cette robe de mariée marque distinctement les hanches grâce au renfort de jupon.

  • La robe "sirène"

    La robe « sirène » quant à elle se veut plutôt moulante. Elle épouse la forme du corps jusqu’aux genoux et parfois jusqu’au milieu des mollets. À partir de ce niveau, la robe devient largement évasée pour évoquer la fameuse queue de poisson.

  • La robe colonne

    La robe colonne dévoile un formidable équilibre entre la rigidité et l’aisance des mouvements. Pour un côté encore plus moulant, vous pouvez également opter pour une robe fourreau.

_

  • La robe de mariée babydoll

    La robe baby-doll casse les codes de la robe de mariée classique. Cette robe courte n’en demeure pas moins adaptée au grand jour.

  • La robe taille empire

    La robe taille empire correspond également à toutes les attentes que l’on peut avoir en ce qui concerne la robe de mariée.

  • La robe de princesse

    Le clou du spectacle ? Il s’agit sûrement de la robe de princesse ! Cette robe est d’ailleurs comparable à la robe de bal, mais avec une coupe moins marquée sur les hanches.

     

    Vous savez tout sur la robe et sa réalisation. Ce vêtement incontournable de nos dressings n’a pas fini de nous émerveiller et de nous inspirer. Concrétisez vos idées les plus ambitieuses. Il vous suffit de choisir la forme de votre future robe et un des tissus mentionnés dans ce guide. À vos fils et vos aiguilles, une robe n’attend plus que vous pour prendre vie.