Quel tissu pour des rideaux ?

Quel tissu pour des rideaux ?

Tout savoir sur les tissus pour rideaux

C’est un projet qui vous trotte dans la tête depuis un bout de temps... et c’est vrai qu’il aurait quand même une autre allure ce salon avec de beaux rideaux ! Vous aimeriez bien combler vous-même le vide un peu tristoune qui entoure vos fenêtres, mais le problème c’est que vous ne savez pas par où commencer. L’entreprise peut paraître compliquée, mais il suffit en réalité de savoir comment s’y prendre, d’avoir les meilleurs conseils et surtout de se lancer. Ça tombe plutôt bien puisqu’aujourd’hui l’équipe de Mondial Tissus se plie en quatre pour vous offrir un guide complet sur le sujet.

Comment choisir les bons tissus pour vos rideaux, combien de mètres se procurer, comment réaliser de jolis plis et même comment entretenir vos créations, vous trouverez dans ce qui suit la réponse à toutes vos questions. Alors à vos ciseaux, on s’attaque aux rideaux !

Sommaire : 

    Quels sont les différents types de rideaux ?

    Du traditionnel rideau en tissu à l’éxotique paroi japonaise, en passant par les persiennes ou les stores bateau, il existe à peu près autant de rideaux que d’envies déco. Voici un petit tour d’horizon des meilleurs brise-vues pour votre maison.

    • Les rideaux en tissu

      Faussement classiques, les rideaux en tissu sont surtout les plus éclectiques. Avec un large choix de matières, de textures, de nuances et d’imprimés, ils se font tantôt discrets, tantôt bariolés pour allier votre intérieur à votre humeur. Vous aimez les aménagements cossus et fastueux ? Optez pour un beau velours au tombé lourd. Plutôt bohème ? Misez sur un brocart ou un motif ethnique coloré. Et si vous donnez plutôt dans le campagne chic, alors adoptez un lin uni ou une jolie Toile de Jouy.

      En dehors de leur dimension purement décorative, les rideaux peuvent également s’avérer pratiques, voire indispensables, dans certaines situations. Brise-vue, isolation thermique, anti-bruit et même anti-feu, le choix du tissu de vos rideaux déterminera leur utilisation et les avantages apportés à votre confort.

    • Les stores

      Deuxième option très répandue pour ombrager et habiller nos fenêtres : les stores. À la différence des rideaux, les stores ne sont pas forcément conçus en tissu et possèdent un mécanisme mobile (manuel ou automatique) qui permet de les manipuler de bas en haut ou de gauche à droite.

      Parmi les stores en tissu, on retrouve le très chic store bateau qui se replie élégamment de bas en haut et évoque les voiles d’un navire. Côté matériaux rigides, il y a les stores classiques comme le store vénitien à lames horizontales orientables, l’enrouleur en toile ou en bambou et le résolument rétro store californien à larges lames verticales.

    • Les voilages

      Rideaux légers et aériens, les voilages font dans l’élégance tout en transparence. Une transparence que vous pourrez d’ailleurs facilement moduler en fonction du tissu que vous aurez sélectionné ; de quoi préserver votre intimité sans empêcher la lumière de baigner votre intérieur.

      Pour filtrer les rayons du soleil tout en douceur, choisissez par exemple un voile de polyester ou de coton, un organza, une dentelle ou une toile de lin très fine. Vous garderez ainsi beaucoup de transparence et de lumière. Si vous désirez un rendu plus tamisant pour mieux vous protéger des regards, optez pour des matières légèrement plus épaisses en coton, en lin ou en métis (mélange noble de lin et de coton).

    • Les vitrages

      Les vitrages ont les mêmes spécificités que les voilages, à savoir qu’ils servent d’abord à briser la vue tout en laissant entrer la lumière. La différence réside dans le fait que les vitrages sont directement accolés à l’encadrement de la fenêtre et ne sont pas mobiles, contrairement aux voilages, installés sur une tringle à rideaux.

      Parmi les vitrages, on retrouve également les brise-bises, sortes de demi-voilages installés à mi-hauteur de fenêtre. Les tissus utilisés pour la réalisation des vitrages seront sensiblement les mêmes que pour leurs cousins sur tringle avec un rendu plus ou moins transparent en fonction de l’effet voulu.

    • Les parois japonaises

      Enfin, pour terminer sur une note dépaysante, direction le Japon et ses parois du même nom. Composées de grands panneaux de tissus verticaux, elles sont particulièrement décoratives et apportent chaleur et pureté à nos intérieurs. Montées sur des rails, on peut facilement les déplacer pour créer une ambiance Feng Shui parfaite et structurer les espaces. Objectif : une déco zen et élégante, à l’image du Pays du Soleil-Levant.

    Quel tissu choisir pour mes rideaux ?

    Pour bien choisir le tissu de ses rideaux, il faut déjà se demander quelle va être leur utilité. Est-ce que vous cherchez un beau tissu pour décorer votre intérieur ? Avez-vous besoin d’une protection thermique ou phonique ? Ou peut-être que vous souhaitez simplement installer des voilages pour être un peu plus tranquille chez vous ? Quels que soient vos besoins, il existe forcément un tissu idéal pour confectionner les rideaux de vos rêves.

    • Pour une jolie déco

      Votre projet rideaux est purement esthétique ? Alors le choix du parfait tissu se fera d’abord en fonction de votre déco. Pour commencer, demandez-vous quels coloris iraient le mieux dans votre intérieur. Plutôt classique et minimaliste ? Optez pour des beiges, des gris ou des blancs. Plutôt chic et luxueux ? Misez sur des bordeaux, des verts forêt, des noirs et des moirés. Plutôt rustique ? Jetez votre dévolu sur des tons naturels, des ocres et des safrans. Et si vous souhaitez habiller une chambre d’enfants, jouez sur des couleurs joyeuses et des pastels doux.

      Interrogez-vous ensuite sur les motifs et la texture de vos futurs rideaux. Encore une fois, vous avez le choix ! Carreaux vichy, toile de Jouy ou esprit Liberty pour une déco champêtre, jacquard et brocart pour un rendu texturé cossu ou motifs géométriques et fantaisie pour un intérieur original et coloré.

      Et enfin, le nerf de la guerre : le choix de la matière. Si vous vous demandez comment choisir le bon tissu pour vos rideaux, cette liste d’étoffes toute prête devrait faciliter vos recherches.

      La toile

      Avec le sergé et le satin, la toile est l’une des trois principales armures des tissus les plus courants, en décoration comme en habillement. Les toiles les plus utilisées dans la création de rideaux sont les toiles de lin et de coton, deux fibres naturelles d’origine végétale particulièrement appréciées pour leur facilité d’entretien et leur grande résistance à l’usure. Unies ou imprimées, elles habilleront vos fenêtres avec élégance et pour longtemps.

      La bachette

      Destinée aux réalisations de décoration et d’ameublement, la bachette est une toile de coton épaisse et résistante qui se décline en de nombreux coloris et imprimés. De quoi trouver facilement l’inspiration pour donner un coup de jeune à votre décoration.

      Le jacquard

      Le jacquard est une étoffe dont le motif est directement tissé à l’aide de fils de différentes couleurs. L’avantage par rapport à un tissu imprimé est sa durabilité. Idéal pour la confection de rideaux, le jacquard est épais, ne se froisse pas facilement et souligne nos intérieurs avec beaucoup d’élégance.

      Le sergé

      Reconnaissable à ses fines rayures obliques texturées, le sergé est une armure tissée que l’on retrouve beaucoup dans la confection des jeans. Généralement fabriqué en coton, il convient parfaitement aux travaux de décoration et à la réalisation de rideaux grâce à son épaisseur et sa robustesse. De plus, contrairement à ce que l’on pourrait penser, il est également très facile à travailler en couture.

      Le velours

      Jadis symbole de richesse et de prestige, le velours conserve encore aujourd’hui son allure noble et élégante. Issu d’un procédé de tissage particulier qui lui donne sa texture douce et veloutée inimitable, le velours peut-être de coton, de soie, de laine et même de lin. Uni ou côtelé, miser sur des rideaux en velours apportera une chaleur sans pareille à votre intérieur.

      Le piqué

      Le piqué est un textile de coton à armure toile revisitée présentant des petits motifs en relief, en points alignés, en losanges ou en carrés. Il existe des piqués légers, utilisés principalement pour la confection de chemises et de vêtements d’été, et des piqués plus lourds et plus épais qui font de parfaits tissus d’ameublement. Vous l’aurez compris, pour de beaux rideaux texturés, pensez piqué !

      La suédine

      Fibre synthétique souple dont l’aspect rappelle celui du daim, la suédine possède une texture peau de pêche toute douce et un tombé lourd idéal pour les projets de décoration d’intérieur, et particulièrement pour la conception de rideaux. Déclinée dans de nombreux coloris, et parfois même imprimée, elle est l’assurance d’un intérieur chaleureux et cosy toute l’année.

    • Pour contrôler la lumière

      Si vous n’avez pas de stores ni de volets extérieurs, l’installation de rideaux occultants ou obscurcissants pourrait être la solution idéale pour isoler une chambre de la lumière de la ville ou du petit jour.

      Pour un rideau occultant à 100 % (également appelés 100 % blackout), les tissus à choisir sont composés d’un côté en textile décoratif et d’un côté enduit qui bloque totalement les rayons lumineux. Si vous préférez un rideau obscurcissant qui laisse légèrement passer la lumière, optez plutôt pour une matière au tissage moins serré et plus fluide que vous pourrez également doubler d’un tissu déco pour coller à votre intérieur.

    • Pour atténuer le bruit

      Certains tissus appelés tissus phoniques ont la capacité de réduire les nuisances sonores. Ces matières bien spécifiques sont donc particulièrement adaptées à la conception de rideaux pour les portes d’entrée ouvrant sur une cage d’escalier bruyante, ou les fenêtres donnant sur une rue animée.

      Les rideaux phoniques sont composés de velours ou possède une doublure phonique permettant de gagner quelques décibels. Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, sachez que chez Mondial Tissus, tous nos tissus phoniques sont aussi des isolants thermiques !

    • Pour réguler la température

      Trop froid en hiver et trop chaud en été ? Et si vous faisiez confiance à vos rideaux pour réguler la température de votre intérieur ? Car oui, il existe des matières spécialement pensées pour apporter une bonne isolation thermique en hiver et éviter à la chaleur de trop s’installer en été.

      Misez par exemple sur un molleton (à coudre entre deux couches de tissus décoratifs) pour bien isoler votre porte d’entrée et évitez les courants d’air en hiver. Autre solution pour isoler vos fenêtres été comme hiver : le tissu thermique. Matière synthétique et occultante, le tissu thermique possède une face en métal argenté qui va agir comme un isolant 2-en-1. Côté fenêtre, la face argentée bloque la chaleur des rayons du soleil en été ; côté intérieur, elle évite les fuites de chaleur vers l’extérieur en hiver.

      L’astuce pour des rideaux thermorégulateurs toute l’année consiste donc à doubler notre tissu thermique et à coudre cette doublure avec des bandes auto-aggripantes pour pouvoir ainsi interchanger la face argentée à volonté.

    • Pour se protéger du feu

      Destinés plutôt à des lieux accueillants du public et à des collectivités, les rideaux anti-feu sont conçus dans deux types de matières : les ignifugés, qui sont des textiles pelliculés d’un traitement spécifique, et les non-feu dont la fibre textile est directement traitée contre le feu.

      À savoir : Les tissus anti-feu ne sont pas imbrûlables, ils évitent simplement la propagation du feu et se consument sans flamme en cas d’incendie.

    _

    • Pour passer incognito

      Vos fenêtres donnent sur la rue ou sur la cour et vous avez besoin d’une solution pour cacher cet ennuyeux vis-à-vis ? Nous avons la solution : des voilages semi-transparents ou tamisants qui vous assureront intimité et tranquillité à la maison.

      Les tissus à privilégier pour la réalisation de rideaux brise-vue sont les voiles de coton, de lin et de polyester, les organzas et les dentelles. À vous de choisir le voilage le plus adapté à votre décoration et à vos besoins d’intimité.

      Mais sachez que tous les voilages ne sont pas faits pour ne pas être vu. En effet, les tissus aux grammages inférieurs à 60 gr/m2 seront trop fins et trop transparents pour vous garantir de passer inaperçu.

    Des conseils de pro pour réussir la confection de mes rideaux

    Si se lancer dans la confection de ses rideaux à la machine à coudre est à la portée de tous, il y a tout de même quelques pièges à éviter pour mener à bien le projet. Métrages, matériel et conseils, voici nos astuces de pro pour réussir soi-même ses rideaux.

    • Comment calculer le bon métrage de tissu pour mes rideaux ?

      La hauteur

      Pour la longueur de votre futur rideau, il vous faut mesurer la hauteur du haut de votre fenêtre jusqu’au sol et ajouter 15 cm (correspondant à la distance entre le haut de la fenêtre et l’emplacement de la tringle). Pour un rendu plus joli, nous vous conseillons de soustraire 2 cm au total pour que le rideau ne touche pas le sol.À cette mesure, il faut ajouter le métrage des ourlets, soit 10 cm sur le haut du rideau et 20 cm sur le bas.

      À savoir : Si vous avez choisi un tissu imprimé ou à motif pour vos rideaux, il vous faudra également ajouter la valeur du raccord, c’est-à-dire la longueur de répétition du motif. Cette valeur correspond à la hauteur de tissu nécessaire pour que le raccord se situe à la même hauteur sur chaque pans des rideaux afin de garder la continuité du motif.

      Hauteur du rideau = hauteur de la tringle jusqu’au sol - 2 cm + 30 cm (ourlets) + taille du raccord si besoin

       

      La largeur

      Pour trouver la bonne largeur, il faut mesurer votre tringle et multiplier ce résultat par 1,5 ou 2 en fonction de l’ampleur désirée. En multipliant par 1,5, votre rideau sera légèrement plus plat, en multipliant par 2, il sera plus volumineux. Il suffit ensuite de rajouter 8 cm pour les ourlets latéraux.

      À savoir : En fonction de la laize (largeur) du tissu pour rideaux que vous aurez choisi, il faudra peut-être vous procurer deux morceaux du même tissu et réaliser une couture centrale verticale. Dans ce cas là, nous vous conseillons de multiplier votre largeur de tringle par 2 pour pouvoir bien dissimuler cette couture dans l’ampleur du rideau.

      Largeur du rideau = longueur de la tringle x 1,5 ou 2 + 8 cm (ourlets)

       

      La formule

      Donc, si on récapitule, voici la formule magique pour trouver le métrage de tissu parfait pour coudre vos rideaux sans accroc :

      Métrage de tissu nécessaire = Hauteur du rideau (distance entre la tringle et le sol - 2 cm + 30 cm + hauteur éventuelle du raccord) x Largeur du rideau (longueur de la tringle x 1,5 ou 2 + 8 cm)

    • Comment faire les coutures et les ourlets des rideaux ?

      Maintenant que vous avez le bon métrage et que votre tissu est prêt à en découdre, il va falloir vous lancer dans l’étape couture. Petit conseil tout de même avant de vous lancer : Il est fortement recommandé de laver votre tissu ou de le repasser à l’aide d’un fer à vapeur pour éviter qu’il ne rétrécisse par la suite si vous décidez un jour de le passer à la machine.

      La couture des rideaux

      Passons maintenant à l’étape couture. La conception d’un rideau n’est pas très compliquée en soit, puisqu’il s'agit surtout de coutures droites et régulières en point droit. La seule chose à vérifier est que la taille de votre aiguille soit adaptée au type de tissu que vous avez choisi. Si une aiguille Standard suffit pour la plupart des matières, il faudra par exemple opter pour une aiguille spéciale Jean entre 90 et 110 pour des rideaux plus épais en sergé, en suédine ou en velours.

      La réalisation des ourlets

      Pour les côtés, nous vous recommandons un ourlet double en pli roulé de 2 cm. Pour cela, réalisez un premier ourlet de 2 cm maximum, puis répétez l’opération pour terminer votre ourlet.

      Pour donner du poids sur le bas, effectuez deux ourlets de 10 cm en pli roulé ou bien optez pour un ourlet facile et rapide au thermocollant. En plus de vous éviter de coudre un ourlet supplémentaire, cette technique rajoutera le poids nécessaire pour un joli tombé de votre rideau.

      Pour le haut, un ourlet double composé d’un premier ourlet à 2 cm puis d’un second à 8 cm fera l’affaire.

      Faire un plis roulé sur le haut du rideau

    • Comment réussir de jolis plis pour mes rideaux ?

      Les plis sur le haut du rideau sont les éléments qui lui donnent le plus d’allure. C’est ce que l’on appelle en couture “l’ondulation du rideau” ou son “ampleur”.

      Il existe plusieurs types de plis réalisés en couture ou directement grâce aux fixations choisies. On retrouve des plis plats (avec ou sans interstice), des plis simples, doubles ou triples, des plis à vague, des plis flamands, des plis à godets ou des fronces.

    Comment choisir mes fixations de rideaux ?

    Choisir les bonnes fixations pour ses rideaux n’est pas une étape à prendre à la légère. On vient de le voir, le choix des fixations va avoir une influence à la fois sur le type de plis et l’ampleur du rideau, mais aussi sur son rendu final dans votre intérieur. À vous de choisir parmi ces 5 types de fixations, celles qui donneront le plus de style à votre décoration.

    • Les œillets et anneaux

      Conçus en métal, en plastique ou en bois, les anneaux sont d’abord enfilés sur la tringle puis fixés sur le rideau à l’aide d’attaches spéciales à accrocher sur chaque anneau à intervalle régulier.

      Métalliques eux aussi, les œillets sont en revanche directement intégrés dans le tissu. Nous vous recommandons de toujours avoir un nombre pair d'œillets afin que les bords du rideau soient tournés dans le même sens. Pour connaître le nombre d'œillets dont vous aurez besoin, comptez 6 œillets par mètre linéaire. Ainsi pour une laize de 150 cm, il vous faudra poser 8 œillets. Et pour poser vos oeillets, vous avez le choix entre trois manières différentes :

      • Les œillets à clips sont à clipser simplement sur le haut du rideau. Il faudra d’abord les répartir, puis dessiner à la craie les ronds à couper, et enfin clipser chaque œillets sur son emplacement.
      • Pratique, la bande à œillets est une bande de tissu avec œillets intégrés déjà prête à être cousue sur vos rideaux.
      • Les œillets en métal quant à eux nécessitent une machine de pose professionnelle. Le service confection de Mondial Tissus vous propose d’ailleurs la réalisation complète de vos rideaux et la pose de vos œillets.

    • Les pattes

      Les pattes sont des petits rectangles de tissu cousus directement sur le haut de vos rideaux et qui vont servir de passants pour votre tringle. La dimension recommandée pour vos pattes de rideaux est de 5 cm de large et 10 cm de long. Comme les œillets, il faut également compter 6 pattes par mètre linéaire pour un résultat harmonieux.

    • Les nouettes

      Manière à la fois élégante et rustique d’attacher ses rideaux, les nouettes sont des pattes que l’on viendra nouer et fixer nous-même au-dessus de la tringle. Comptez 5 cm de large et 40 cm de long pour réaliser de jolis nœuds pendants sur vos nouettes. À la différence des œillets et des pattes, on conseille généralement d’installer 8 nouettes par mètre linéaire.

    • Les ruflettes

      Pratique et facile à fixer, la ruflette est un ruban à coudre sur le haut du rideau équipé de cordons sur les côtés qui permettent de créer du volume grâce à un système de fronces. Dotée de petites attaches réparties tout le long du galon, la ruflette permet également la pose de crochets et d’agrafes de fixation. Une solution idéale pour des rideaux à fronces, à plis flamands, à plis plats ou à vague.

    • Le tunnel passe tringle

      Le tunnel passe tringle est tout simplement le fait d’enfiler la tringle directement dans l’ourlet supérieur de votre rideau. Il ne permet en revanche pas de créer beaucoup d’ampleur et est à privilégier pour un rendu simple et minimaliste. À noter également qu’il sera difficile d’ouvrir entièrement les rideaux avec ce type de fixation, sauf utilisation d’embrasses fixées au mur.

    Quelle tringle choisir pour mes rideaux ?

    Dernier point à prendre en compte avant de se lancer dans la conception de ses rideaux : la tringle. En effet, le choix d’une tringle à rideaux n’est pas aussi anodin qu’on pourrait le croire et plusieurs facteurs sont à prendre en considération.

    D’abord, il y a les contraintes techniques de votre intérieur qui dicteront le type de supports pour votre tringle. Parce qu’il est recommandé d’installer sa tringle à environ 15 cm du haut de la fenêtre, c’est à vous de décider s’il est plus judicieux de la fixer au mur ou au plafond.

    Ensuite, il faudra que votre tringle à rideaux soit en harmonie avec votre décoration. Il existe des tringles en bois, en plastique, en métal ou en ferronnerie avec une multitude d’embouts et de fixations offrant un nombre de combinaisons quasi infini. Barre, câble ou rail, choisissez votre tringle en fonction de vos envies et du type de rideaux que vous avez choisi.

    Si vous optez pour une barre à rideaux, vous aurez le choix entre deux diamètres : 20 et 28 mm. Pour des rideaux légers, c’est à vous de choisir le format en fonction du rendu voulu, pour les tissus lourds en revanche, il est recommandé de privilégier le plus gros diamètre.

    Enfin, notre service de confection vous conseille d’installer un support par mètre de tringle. Par exemple, pour une tringle de 3 m, il vous faudra trois supports pour soutenir la tringle : un de chaque côté, et un au milieu. Dans ce cas, n’oubliez pas de réaliser deux pans pour vos rideaux !

    • Comment bien entretenir le tissu de mes rideaux ?

      Ça y est, vos rideaux sont enfin terminés et le résultat est à la hauteur de vos attentes et de vos efforts. Bravo ! Maintenant, le défi à relever est de réussir à les garder aussi éclatants qu’au premier jour. Pour vous aider dans cette étape, voici quelques petits conseils d’entretien.

      Les rideaux ne sont pas particulièrement salissants et leur ennemi principal est surtout la poussière. Pour y remédier, utiliser un appareil à vapeur peut s’avérer judicieux car l’entretien est rapide et évite un décrochage fastidieux des rideaux. Autre option express : un petit aspirateur léger permettra d’enlever le surplus de poussière.

      Pour un nettoyage plus en profondeur, un lavage à la machine est possible mais à faible température et avec un essorage de 400 tours/minute maximum pour ne pas casser le tissu et éviter les plis ou les marbrures (en particulier sur la bachette).

      L’astuce en plus de Mondial Tissus : Afin de protéger votre machine et d’éviter que les œillets ne tapent sur le tambour, vous pouvez également glisser le haut de votre rideau dans une taie d’oreiller.

      Et si on estime à deux fois par an la bonne fréquence de lavage des rideaux en machine, sachez que personne ne viendra vous taper sur les doigts si vous ne le faites qu’une seule fois (ou si vous optez pour l’option pressing).

       

      Et voilà, vous savez maintenant tout ce qu’il faut savoir sur la conception de vos futurs rideaux, du choix du tissu jusqu’aux fixations, en passant par le métrage et l’entretien. Il ne vous reste plus qu’à prendre votre courage à deux mains et à vous lancer !

      Besoin d’un dernier coup de pouce ? N’hésitez-pas à jeter un œil à notre large gamme de tissus d’ameublement et de décoration pour trouver l’inspiration.

      Et si la perspective de devoir fabriquer vous-même vos rideaux vous effraie toujours autant, alors direction le service de conception Mondial Tissus, qui saura réaliser à la perfection tous vos projets sur-mesure.